Lampedusa: les migrants torturés et violés avant leur départ

histoireetsociete

555953-lampedusa[1]

Des dizaines de migrants, passagers du navire qui a coulé le 3 octobre près de Lampedusa, avaient été séquestrés, torturés et les femmes violées, avant leur départ de Libye, ont indiqué vendredi des enquêteurs italiens en annonçant l’arrestation de deux passeurs.

Le bateau de pêche à bord duquel se trouvaient plus de 500 voyageurs, en majorité des Erythréens, avait pris feu et fait naufrage en pleine nuit, près de cette petite île du sud de la Sicile. Au moins 366 passagers, dont beaucoup de femmes et d’enfants, s’étaient noyés, littéralement pris au piège dans les cales. Et seules 155 personnes ont survécu.

La police italienne a interpellé un Somalien de 34 ans, soupçonné d’être « l’un des organisateurs » du transport de ces migrants, a indiqué à l’AFP une porte-parole de la police de Palerme (Sicile). « C’est l’une des rares fois où nous réussissons à arrêter un des chefs de ces organisations…

View original post 516 mots de plus

Publicités
Cet article a été publié dans Afrique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Lampedusa: les migrants torturés et violés avant leur départ

  1. Suzanne Bigonski dit :

    partag sur FB

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s