Sénégal :La marche du 19 mars sous tension, la France s’inquiète et interdit à ses ressortissants de sortir

Dakar: Marche du 19 mars sous régime policier, La France interdit à ses ressortissants de sortir le 19 mars

La journée du 19 mars n’est pas seulement redoutée au niveau du Sénégal. Elle est très suivie de l’étranger. C’est le cas en France qui demande à ses ressortissants de ne pas sortir pendant cette journée.
L’organisation des nations-unies (ONU) n’est pas en reste. Par la voix du haut commissaire aux droits de l’Homme, elle évoque le droit à la marche faisant allusion à toute interdiction de manifester par l’autorité administrative.
A noter que l’opposition et d’autres organisations ont décidé de manifester pour dénoncer la gestion du pays par le régime libéral en place depuis onze ans. Au même moment, la majorité présidentielle va célébrer avec faste « ses onze ans au pouvoir pour montrer les «réalisations» effectuées sous le régime du président Abdoulaye Wade.

Ces mouvements dénoncent la « mauvaise » gestion du pays par le parti démocratique sénégalais, (PDS), présidé par Me Abdoulaye Wade, qui vient d’annoncer sa candidature pour un mandat supplémentaire de 5 ans en 2012. /DRDakar sous régime policier, La France interdit à ses ressortissants de sortir le 19 mars

http://koaci.com/index.php?k=main&koaci=actualite_info&numero_article=67795

Par Malickou Ndiaye | 17/03/2011 | 19:16:57
::Article de la rédaction de Koaci.com au Sénégal :: 

Tout le monde s’inquiète pour le 19 mars prochain ; une journée qui est suivie même à l’étranger. Le président français Nicolas Sarkozy a-t-il reçu des renseignements sérieux pour le 19 mars prochain. En tout cas, tout porte à le croire, car la France a demandé à ses ressortissants de ne pas sortir le jour du 19 mars pour des raisons de sécurité. De la même manière, les commerçants ont décidé de fermer les boutiques.Les policiers envahissent les rues de Dakar.

La journée du 19 mars n’est pas seulement redoutée au niveau du Sénégal. Elle est très suivie de l’étranger. C’est le cas de la France qui ,demande à ses ressortissants de ne pas sortir pendant cette journée. Le président français Nicolas Sarkozy a-t-il reçu des renseignements en provenance du Sénégal ; la réponse serait peut être oui ; puisque la France prend la journée du 19 mars très au sérieux. Certainement, les autorités françaises craignent de violents affrontements au Sénégal.

Pour des mesures de sécurité, le pays de Sarkozy demande tout simplement à ses ressortissants de rester chez eux. D’un côté, la France peut avoir raison au vu des déclarations de plusieurs leaders politiques ; d’ailleurs,certains ont commencé à défiler au commissariat central de Dakar ,pour répondre aux questions du commissaire Mbengue de la sûreté urbaine de Dakar. Ce matin, Barthélemy Diaz, le maire de la commune d’arrondissement de Mermoz Sacré Cœur, par ailleurs responsable des jeunes socialistes était devant les enquêteurs.

L’organisation des Nations Unies (ONU) n’est pas en reste. Par la voix du haut commissaire aux droits de l’Homme, elle évoque le droit à la marche faisant allusion à toute interdiction de manifester par l’autorité administrative.

Sur la table du préfet de Dakar, l’on note une vingtaine de demandes pour le 19 mars prochain ; dans les prochaines heures le préfet de Dakar tranchera certainement pour donner une réponse à ses nombreuses demandes.

A noter que l’opposition et d’autres organisations ont décidé de tout simplement de ruminer leur colère noire. Objectif : dénoncer la gestion gabegie du régime libéral en place depuis onze ans. Elle se désole du comportement des libéraux.
Si les uns se plaignent, les autres jubilent pour défendre les réalisations de alternance ; pour cela, les libéraux comptent marcher jusqu’au palais pour remettre un mémorandum au président Me Wade,leur secrétaire général.

La Haut commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme, Navi Pillay, a invité le gouvernement du Sénégal à trouver une solution aux coupures d’électricité. «Je ne sais pas à quelles difficultés particulières le gouvernement et sa compagnie d’électricité, la Sénélec, sont confrontés dans la fourniture de l’électricité, mais je souligne ici que l’approvisionnement en électricité est un droit humain, particulièrement pour les communautés vulnérables, et j’espère que quelque chose sera fait pour améliorer la situation» a-t-elle fait savoir aux autorités sénégalaises. En tout cas, la capitale sénégalaise fait peur en ce moment: les policiers envahissent les rues de Dakar;même les renseignements généraux sont dans les coins.

Malickou Ndiaye, correspondant de koaci.com à Dakar

_

Souleymane Ndéné Ndiaye : « Le 19 mars est une date symbolique »

17/03/2011 10:55 GMT

http://www.aps.sn/aps.php?page=articles&id_article=78048

Dakar, 17 mars (APS) – Le 19 mars, jour d’anniversaire de l’arrivée d’Abdoulaye Wade au pouvoir en 2000, est « une date symbolique », a déclaré le Premier ministre sénégalais, Me Souleymane Ndéné Ndiaye, directeur de campagne du candidat Wade à la prochaine présidentielle.

‘’Le 19 mars est pour nous une date symbolique, c’est pourquoi, nous devons tous nous mobiliser à Dakar devant La poste de Médina pour entreprendre une marche qui devra nous conduire devant les grilles du Palais où nous serons reçus par le président de la République’’, a-t-il notamment indiqué, mercredi soir.

Me Ndiaye s’exprimait au cours d’‘une rencontre spontanée’’ organisée à la permanence du Parti démocratique sénégalais (PDS, au pouvoir) et à laquelle ont pris part plusieurs ministres, parlementaires et autres élus responsables du PDS et de sa mouvance, l’Alliance Sopi pour toujours (AST).

Le PDS et ses alliés de la mouvance présidentielle ont annoncé lors de cette rencontre leur décision d’organiser un grand rassemblement à partir du rond-point de la Poste de Médina.

La marche va ensuite se diriger vers l’avenue Blaise Diagne, la Cathédrale pour rallier la palais de la République où les attendra le Secrétaire général national du PDS, Abdoulaye Wade, à qui ils vont remettre un mémorandum.

‘’Je voudrais inviter les militants à la mobilisation afin que personne ne manque à la commémoration du 19 mars’’, a dit Souleymane Ndéné Ndiaye, ajoutant qu’‘’il faudra que la Coalition Sopi, la Cap 21, l’AST mobilisent ceux qui sont dans les régions et partout dans le pays’’.

‘’Il faut bien que les forces qui appellent à la désobéissance civile sachent que nous qui étions là pour porter Me Wade au pouvoir sommes encore présents et nous serons là le 19 mars pour démontrer que nous sommes tous derrière lui et que nous gagnerons avec lui’’, a-t-il averti.

SG/SAB

http://www.aps.sn/aps.php?page=articles&id_article=78092

Ousmane Ngom : « Aucune manifestation déclarée ne sera interdite samedi »

17/03/2011 22:34 GMT

Dakar, 17 mars (APS) – Aucune manifestation déclarée ne sera interdite samedi, jour du 11e anniversaire de l’alternance politique au Sénégal, suite à la décision du président Abdoulaye Wade de faire prévaloir la liberté de manifestation, un droit qu’il a lui-même introduit dans la constitution du 22 janvier 2001, a déclaré jeudi le ministre de l’Intérieur, Me Ousmane Ngom.

‘’(Le) 19 mars, cette liberté de manifestation s’exercera dans sa plénitude car le président de la République a décidé qu’aucune manifestation déclarée ne sera interdite’’, a indiqué le ministre d’Etat, dans une déclaration transmise à l’APS.

Laquelle est accompagnée d’un extrait du Code pénal visant des ‘’actions diverses et rassemblements causant des dommages aux personnes et aux biens’’.

Le ministre de l’Intérieur a signalé que cette décision de ne pas interdire toute manifestation samedi est soumise à condition. ‘’Pourvu, a-t-il précisé, qu’elle s’exerce dans le cadre du respect des lois et règlements, dans le respect de l’ordre public et la préservation de la sécurité des personnes et des biens.’’

‘’Les forces de sécurité et de défense sont à pied d’œuvre pour encadrer et sécuriser les manifestations. Elles ont également reçu l’ordre de ne tolérer aucun dérapage, aucune violence, aucune dégradation’’, a-t-il poursuivi avant de rappeler, en effet, que ‘’la liberté rime avec la responsabilité’’.

D’un côté, l’opposition et des leaders d’opinion, et de l’autre la majorité présidentielle, ont fait part de leur volonté d’organiser des manifestations opposées le 19 mars prochain, jour marquant le 11e anniversaire de l’alternance politique au Sénégal intervenue en 2000.

‘’Liberté, responsabilité mais aussi sérénité et tolérance tels sont les maîtres-mots qui devront structurer toutes les manifestations de cette journée du 19 mars. S’il en est ainsi – et il devra en être ainsi – le peuple sénégalais, dans son entièreté, toutes chapelles confondues, aura, une fois encore, à la face du monde, démontré la maturité et la vitalité de sa démocratie’’, a souligné le ministre d’Etat Ousmane Ngom.

SAB/ASG

L’opposition sénégalaise appelle à des manifestations samedi contre la vie chère et les délestages

http://www.aufaitmaroc.com/monde/afrique/2011/3/17/lopposition-senegalaise-appelle-a-des-manifestations-samedi-contre-la-vie-chere-et-les-delestages

L’opposition sénégalaise a appelé à des manifestations samedi dans les rues de Dakar et des autres villes du pays, pour dénoncer la hausse des prix et les longues coupures d’électricité.

L’opposition entend ainsi marquer le 11ème anniversaire de l’arrivée au pouvoir des libéraux, après la victoire, le 19 mars 2000, de leur leader Abdoulaye Wade sur le président socialiste Abdou Diouf.

Parti d’un groupe de rappeurs et de journaliste, qui ont lancé un mouvement baptisé « Y en a marre », l’appel à ces manifestations a été ensuite endossé par plusieurs partis politiques, organisations syndicales et mouvements de la société civile qui entendent protester contre l’augmentation des prix des denrées de première nécessité et la sévère crise énergétique, qui se manifeste par de longues coupures d’électricité qui ont gravement affecté l’économie du Sénégal.

Ces mouvements dénoncent la « mauvaise » gestion du pays par le parti démocratique sénégalais, (PDS), présidé par Me Abdoulaye Wade, qui vient d’annoncer sa candidature pour un mandat supplémentaire de 5 ans en 2012.

La coalition « Bennoo Siggil Senegaal », regroupant l’essentiel des partis de l’opposition dite significative dont le parti socialiste (PS), a appelé ses sympathisants à se joindre aux manifestations de samedi à Dakar et dans le reste du pays.

Il va s’agir de « manifestations d’indignation par rapport à la politique actuelle qui est en train d’être mise en place. Nous préparons toute une panoplie de manifestations. Bennoo Siggil entend marquer de son empreinte le 19 mars en mobilisant tout le monde », a déclaré Alassane Guissé, un porte-parole de l’opposition.

De son côté, un autre regroupement de partis de gauche et du centre baptisé « Bennoo Taxawal Senegaal », dirigé par le célèbre opposant Tala Sylla, a appelé les populations à « élargir et amplifier les luttes et résistances » contre les politiques du gouvernement et contre les répercussions de la crise qui « paralyse le pays, entrave le fonctionnement normal de l’économie, des services et menace gravement les équilibres institutionnels et politiques du Sénégal ».

Ces manifestations devront couronner plusieurs marches organisées ces derniers mois principalement à Dakar contre les délestages et la hausse du coût de la vie, avec un taux d’inflation de plus de 3 pc, supérieur à la norme fixée dans le pacte de convergence de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), qui regroupe 8 pays dont le Sénégal.

L’appel à ces manifestations, le jour de la célébration de l’anniversaire de l’accession au pouvoir des libéraux après 40 ans de règne des socialistes, a été dénoncé par le PDS et ses alliés, regroupés au sein de la coalition « l’Alliance Sopi pour Toujours » qui y ont vu « une tentative de récupération, de sabotage systématique et de déformation » de l’histoire politique du Sénégal.

« Cette posture est tout simplement inacceptable dans une démocratie et est révélatrice d’une intension notoire et provocatrice sous le témoignage de tous les sénégalais », indique un communiqué de cette coalition.

Elle rappelle que « si le 19 mars est une victoire du peuple sénégalais, il faut noter en recentrant le débat que son leader historique, le personnage qui a su cristalliser l’espoir de toute une nation reste et restera Me Abdoulaye Wade ».

Réagissant à l’appel à ces manifestations, le gouvernement a rappelé les mesures prises pour atténuer les effets de la crise économique et financière sur le portefeuille des ménages, à travers la subvention des produits de première nécessité et la suppression de la TVA et des droits de douane.

Le gouvernement a également souligné les efforts déployés pour résoudre la crise énergétique, à travers le lancement de plusieurs projets devant permettre, à long terme, de satisfaire la demande intérieure et mettre fin aux délestages qui pénalisent fortement les populations et les entreprises.

Les partis de la mouvance présidentielle entendent, eux aussi, organiser plusieurs manifestations pour défendre leur bilan et célébrer cet anniversaire, qui a porté leur leader, Me Abdoulaye Wade, au sommet de l’Etat, après 25 ans dans l’opposition.

Dès l’annonce de ces manifestions, et pour parer à tout débordement, les autorités sénégalaises ont renforcé le dispositif de sécurité à Dakar, et se disent prêts à faire respecter l’ordre public, la sécurité et la stabilité du pays.

MAP

Sénégal :La France interdit à ses ressortissants de sortir le 19 mars

http://www.pressafrik.com/Senegal-La-France-interdit-a-ses-ressortissants-de-sortir-le-19-mars_a52698.html

La journée du 19 mars n’est pas seulement redoutée au niveau du Sénégal. Elle est très suivie de l’étranger. C’est le cas en France qui demande à ses ressortissants de ne pas sortir pendant cette journée.
L’organisation des nations-unies (ONU) n’est pas en reste. Par la voix du haut commissaire aux droits de l’Homme, elle évoque le droit à la marche faisant allusion à toute interdiction de manifester par l’autorité administrative.
A noter que l’opposition et d’autres organisations ont décidé de manifester pour dénoncer la gestion du pays par le régime libéral en place depuis onze ans. Au même moment, la majorité présidentielle va célébrer avec faste « ses onze ans au pouvoir pour montrer les «réalisations» effectuées sous le régime du président Abdoulaye Wade.

La préfecture de Dakar a reçu 24 demandes d’autorisation de marche pour la date du 19 Mars

http://www.pressafrik.com/La-prefecture-de-Dakar-a-recu-24-demandes-d-autorisation-de-marche-pour-la-date-du-19-Mars_a52699.html

Les 19 communes d’arrondissement de Dakar vont vibrer sous le rythme des manifestations du 19 Mars, date du 11ème anniversaire de l’alternance. En effet, 24 demandes d’autorisation de marche ont été enregistrées au niveau de la préfecture de Dakar. Selon la Rfm, Benno Siggil Senegaal a déposé des demandes de marche, de Sit-in, de carnaval et de concert de casserole dans les 19 communes d’arrondissement de Dakar. Toutefois, précise une source proche de l’administration territoriale interrogée par la même radio, ces 19 demandes ne précisent pas les lieux de manifestations, les itinéraires et les horaires.

Du côté du pouvoir, la source indique «le PDS et ses alliés ont demandé à marcher là où certains d’entre eux comptent organiser un récital de coran, une exposition des œuvres du Président Abdoulaye Wade à la Place de l’Indépendance». C’est sur cette même place que Sidy Lamine Niasse compte tenir un Sit-in. Le mouvement «Y en a marre» veut également organiser un Sit-in à cette même place de l’obélisque.

Le PS veut faire du 19 mars 2011 le début du compte à rebours pour le départ de Me Wade

http://www.pressafrik.com/Le-PS-veut-faire-du-19-mars-2011-le-debut-du-compte-a-rebours-pour-le-depart-de-Me-Wade_a52628.html

Dans une déclaration faite hier et dont nous avons reçu copie, le Parti socialiste «invite le peuple sénégalais (…) à faire du 19 mars 2011 le début du compte à rebours pour le départ d’Abdoulaye Wade».
Ousmane Tanor Dieng et ses camarades attestent que le Parti socialiste, qui y travaille inlassablement aux côtés de ses alliés de Bennoo Siggil Senegaal et des ses partenaires des Assises nationales, appelle les démocrates, les républicains et tous les patriotes de tous autres bords à prendre conscience que ce combat constitue la seule alternative, et cette prise de conscience faite, à s’y engager, avec détermination et sans concession, pour sonner le glas de son régime.

Les socialistes qui sentent déjà que la majorité présidentielle présentera un bilan tronqué de ses 11 ans au pouvoir estiment que la riposte sera à la hauteur. «Face à cette attitude irresponsable d’Abdoulaye WADE, non seulement un contre-bilan est déjà à l’œuvre dans les cœurs et dans la chair des populations qui, de plus en plus massivement, rejettent Abdoulaye WADE mais des initiatives populaires s’engagent dans une posture citoyenne de résistance aux desseins de régression sociale», ont avisé les locataires de la maison du parti socialiste, Léopoldf Sédar Senghor.

Les Verts de Colobane notent que ces initiatives citoyennes démontrent que la «résignation collective et le fatalisme» ne seront plus les seules réponses à «l’incapacité» du régime d’Abdoulaye WADE. «Il s’agit maintenant de les développer sur l’ensemble du territoire national et de les fédérer dans une synergie salvatrice de toutes les forces patriotiques afin de mettre Abdoulaye WADE hors d’état de continuer à nuire au peuple sénégalais», ont indiqué les socialistes dans leur déclaration.

Ils expliquent que c’est de cette manière que le pays pourra alors sortir des «mains incompétentes et vénales» qui le dirigent, ouvrir une nouvelle page de son histoire, et opérer les politiques de rupture aptes à sortir de cette impasse historique.

Publicités
Cet article, publié dans Afrique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s